120-OPLOSIA CINEREA (Mulsant, 1839)

OPLOSIA CINEREA (Mulsant, 1839)
(=OPLOSIA FENNICA (Paykull, 1800))

    (Non signalé par ROUGET)

    La collection de ROUGET comporte cependant un exemplaire d’Oplosia fennica étiqueté Leiopus punctulatus.

    Leiopus punctulatus
Combe de Neuvon sur un tas de bois ou de fagots dans une coupe en exploitation, bois de Talant, 6 juin (1875) (1)

  (1) Le livre de chasse de ROUGET au 02-06-0875(?) indique aussi Leiopus nebulosus mention rayée et remplacée par Liopus punctulatus, 6 juin 1875

 

    Cette espèce, très rare en France, a été (re)découverte en Côte-d’Or par JL. et JP. NICOLAS. Plusieurs spécimens ont été pris à BOUILLAND en juin 1956 et juin 1958 sur des tas de bûches -les mêmes à 2 ans d’intervalle- et deux autres à PLOMBIERES-lès-DIJON en juin 1957 en battant des fagots de l’année.

    La note de JL et JP NICOLAS sur cette découverte (Bulletin de la Société Linnéenne de lyon, n° 4 avril 1960) a révélé à cette occasion l’erreur de détermination du Leiopus punctulatus de ROUGET, qui avait ultérieurement été cité par PICARD dans sa Faune, et par là même entraîné le doute sur la réelle présence en France de leiopus punctulatus.
    C’est ainsi que VILLIERS a pu écrire à propos de celui-ci :
« On sait que la citation de la Côte-d’Or, bien que confirmée par PICARD, concernait en réalité Oplosia fennica (NICOLAS ET NICOLAS, loc. cit.) ; d’autre part aucun exemplaire de cette espèce ne figure ….on est en droit de se demander si L. punctulatus existe bien en France. »

  • BOUILLAND, Roche Percée, 24-06-56, 21-06-58 ; PLOMBIERES-lès-DIJON, Champlarrau, 13-06-57 (Coll. JP et JL NICOLAS)
  • PONCEY-sur-l’IGNON, source de l’Ignon, élevage, éclos de tilleul, sortie le 13-05-99 (de LACLOS, détermination confirmée HB)
  • Forêt de LUGNY, (près de Recey sur Ource), éclos le 01-05-97 (M. et Ph. DARGE)
  • VAL-SUZON, entre Messigny et Etaules, 05-92 (Bruno de MIRE, d’après M. PROST)
  • VAL-SUZON, Combe Goua, 13-06-2004, sur branche morte, dans le milieu de l’après midi, alt. 330m (J. SOICHOT)
  • HAUTEVILLE, élevage de bouts de branches de tilleul provenant du Bois de VANTOUX : 2 ex sortis le 18-05-2004, 1 ex les 19 et 20-05-2004, 2 ex le 21 et 1.ex les 24, 25 et 27-05-2004 ; sur la branche cassée du même arbre ayant servi à faire l’élevage : 10 ex observés le 31-05-2004 (dont 5 capturés) et 5 autres observés le 17-06-2004, avec accouplements. L’insecte parait très craintif et se laisse tomber au moindre bruit (P GIRARDOT).

    Je l’ai repris au même endroit le 21-05-2005.

    Cette espèce s’obtient facilement par élevage de branchettes de tilleul. P.GIRARDOT a ainsi de nouveau détecté sa présence à VAL-SUZON, bois Rabot, 1 ex le 23-05-2006, et à Notre-Dame d’Etang, 1ex le 18-05 et 1 ex le 22-05-2006.

   

    RR

  • VAL SUZON, Bois Rabot, élevage de tilleul récupéré le 12-05-2006 : 2 ex le 30-04-2007, 1 ex le 4-05-2007 (P. GIRARDOT)
  • VAL SUZON, Combe Goa, élevage de tilleul, 1 ex le 15-05-08 (D. BRULARD)

Les commentaires sont clos.