150-OBEREA (OBEREA) OCULATA (Linné, 1758)

OBEREA (OBEREA) OCULATA (Linné, 1758)
(=OBEREA (S.str.) OCULATA (Linné, 1758))

    Très rare. Je n’ai jamais pris cette espèce, qui cependant a été trouvée dans les environs ; notamment deux exemplaires pris en ma présence par M. Tarnier, l’un à Dijon, à la fontaine de Larrey, au vol près des saules le 19 juillet, et l’autre à Chevigny-St-Sauveur, en fauchant dans le petit bois qui est devant le château, le 6 du même mois.
    (Rouvray ; rare ; sur les fleurs de l’Achillea phtarmica. M. Emy)
    (Beaune. M. André)

 

    (Sur un saule près de Longvic, 2 juillet, Frère Pacôme). Chevigny, partie marécageuse du bois, en fauchant, 3 juin. Combe de Neuvon à Prenois, sur un saule marsault dans une coupe de l’année, 19 juillet. Pasques, vallon de Suzon, sur les saules marsault coupés l’hiver précédent, 2 août. Soirans, bord de l’étang Noirot, saule marsault, 3 juillet (1864). Combe de Neuvon à Darois, sur un saule marsault dans une coupe de l’année, 24 mai, 27 juillet. Collonges, en fauchant près de l’étang, 23 juin, saule marsault, 5 juin. Montagne Ste Anne, carrières à l’ouest de la forêt, saule marsault, 18 juin. Lamarche, saule marsault, 23 juillet

 

  • SEURRE, juillet 1878 (PHILIBEAUX)
  • ARNAY-le-DUC, 22-06-24 (A. LECOMTE)
  • St-JEAN-de-LOSNE, 08-26, 08-27, 06-31, 07-32 (THIERRIAT)
  • ESBARRES, sur saule, 14-07-39 (J. BARBIER)
  • TELLECEY, Les Brosses, 13-09-54 ; VAL-SUZON, 11-09-54, 12-07-74 (JP. et JL. NICOLAS)
  • LIERNAIS, 04-08-55, 04-08-65 (P. ANCIAUX)
  • Forêt de CHATILLON, 07-60 (R. FONFRIA)
  • St-JEAN-de-LOSNE, 16 et 20-08-63 (Coll. QUENNEDEY)
  • VANTOUX, 2 ex, 10-05-67 (J. BILLARD)
  • BELLEFOND, 21-08-84, sur peuplier d’Italie ; SAVIGNY-le-SEC, 02-08-86, 09-08-86, 22-08-87, 23-08-87 (HB)
  • VIELVERGE, 08-08-90 (D. BRULARD)
  • VAL-SUZON, Roche Gros, 09-06-96 (M. et Ph. DARGE)

    Cette espèce peut se trouver, en Côte-d’Or, plus tardivement que l’indique VILLIERS, jusqu’à la fin août voire la mi-septembre, et non pas seulement en juin-juillet, et ce, dans des lieux pas forcément humides (ex : Savigny-le-Sec !). Ses plantes de prédilection sont bien les diverses salinacées.

    R

  • PLOMBIERES, sur saule marsault, 1 ex le 25-05-2007 (HB)

Les commentaires sont clos.