26-PSEUDOVADONIA LIVIDA (Fabricius, 1777)

 

PSEUDOVADONIA LIVIDA (Fabricius, 1777)
(=PSEUDALLOSTERNA LIVIDA (Fabricius, 1776))
LEPTURA LIVIDA F.

    Très rare. J’ai trouvé seulement deux exemplaires de cette espèce dans les bois des environs de Dijon ; mais il m’est impossible de me rappeler aucune circonstance de lieu ou d’époque. (Rouvray. M. Emy) (Beaune ; pas commune ; l’été sur les fleurs. M. Arias)

 

    • ARNAY-le-DUC, 15-07-27. Notes d’Auguste LECOMTE : « 7 Leptura (livida je crois) que je trouve à ARNAY pour la première fois. »
    • ARNAY-le-DUC, 17-07-27 : 8 Leptura (Vadonia) Livida (Notes d’A. LECOMTE)
    • LIERNAIS, 24-08-50, 03-06-52,05-06-55, 04-07-56 (P. ANCIAUX)
    • CORCELLES-les-MONTS, 26-06-59 ; AHUY, 24-06-53 (JP. NICOLAS)
    • ESBARRES, 13-07-53, 21-07-57, ombelle ; GEVROLLES, 16-07-77 ; CLENAY, 14-07-75 ; CITEAUX, 06-07-76 ; Combe de Neuvon, 13-07-76 ; MESSIGNY 15-07-77 (J.BARBIER)
    • DIJON, Combe St Joseph 31-07-80 (M.PROST)
    • SAVIGNY-le-SEC, sur marguerite, 30-06-89, sur fleur de ronce 24-06-89 ; MESSIGNY, sur marguerite, 01-07-89 ; MOLOY, 05-07-97 (HB)
    • MESSIGNY, sur ombelle, 30-07-96 (M. FRANCOIS)
    • HAUTEVILLE, combe de Pionelle, 05-06-2003 ; SAUSSY, ferme du chêne, 26-06-2004 (P GIRARDOT)
   Il est curieux de remarquer que VILLIERS, en 1978, signale cette espèce comme étant très commune partout en France, en plaine comme en montagne, alors que pour notre département, jusqu’en 1950 elle est restée très rare, qu’elle ne figure pas au catalogue des coléoptères de FRANCHE-COMTE du Dr. E. DERONDE (1944), et que dans l’AUBE, P. LEBLANC ne mentionne les deux premières captures seulement qu’en 1966 et 1970 (Bulletin d’entomologie champenoise déc. 1987). C’est dire si son expansion a été fulgurante dans la deuxième partie du 20 ème siècle !


    RR→C

  • SAVIGNY-le-SEC, 24-06 et 30-06-2010 ; BELLEFOND, 23-06-2010 (HB)

Les commentaires sont clos.