78-PAECILIUM GLABRATUM (Charpentier, 1825)

POECILIUM GLABRATUM (Charpentier, 1825)
(=PHYMATODERUS GLABRATUS (Charpentier, 1825))

    (Non signalé au catalogue de ROUGET)

    Callidium castaneum
Fixin, bois près du chemin de fer, sur la barrière et en fauchant dans une coupe en exploitation 18 mai 51 ( ?)

 

    Cette citation a été reprise par VILLIERS. Depuis P.glabratum n’a été repris (à ma connaissance) qu’une seule fois dans le département :
SAUSSY, 13-04-54, dans une branche morte de genévrier, sur la route de MESSIGNY (J. BARBIER)

    Cet insecte me conduit à faire cette réflexion sur la « rareté » :
On lit dans la « Bible » (A. VILLIERS 1978) : « P. glabratus, espèce relativement commune »…et pour P. pusillus : « Assez rare en France… »…
    A lire cela on pourrait penser que le premier est tout de même plus facile à rencontrer que le suivant… eh bien Dieu sait si j’en ai exploré des genévriers, ceux exposés versant sud bien sûr, et même les autres…et il n’y a toujours qu’une seule trouvaille du premier en Côte-d’Or au XXème siècle ! Donc pour moi : P. glabratus est « RRR »     Quant au deuxième, P. pusillus, après avoir compris qu’au printemps, en battant les têtes de chênes on le trouvait facilement, j’ai été obligé de le déclasser de « RR » (catalogue 90) à « C » (catalogue actuel). Comme quoi la rareté… ? !

    RRR

  • MESSIGNY, ex larva de genévrier coupé le 1-04-2006, 1 ex sorti le 14-04-2007; COUCHEY, élevage de genévrier récupéré le 2-04-2006, 1 ex le 15-04-2007 et 1 ex le 25-04-2007 (P. GIRARDOT)
  • PLOMBIERES, source de la tuilerie, 11 ex du 26-04 au 8-05-08 ; MESSIGNY et VANTOUX, 1 ex le 4-05-08 : tous ex larva de juniperus (P. GIRARDOT)

Les commentaires sont clos.